Normandie By Night

Forum de support pour la chronique vampirique de normandie
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jennifer Silurien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jennifer

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Jennifer Silurien   Jeu 12 Mai - 20:23

Vous avez été étudiant? Vous savez de quoi leur vie est faite? Alors vous savez ce que j'ai vécu. Cours, soirées, week-end entre amis, soirées de week-end... Mais ça, c'était avant. Tout a changé. Lors de cette soirée, tout a basculé.

C'était une soirée inter-promo. D'un côté la bio, et son ratio de 80% filles, de l'autre les maths-physiques et son ratio de 90% de mecs. Rendez-vous sur les berges de la Garonne, avec bouteilles et excitants, histoire de se mettre en conditions. Puis on a investi une boite. Dans ces conditions, un inconnu passait inaperçu, chaque groupe présumant qu'il venait de l'autre promo. J'étais bien. Pas bourrée mais limite, pas stone mais bien entamée. La musique nous vrillait les oreilles. Quand il s'est glissé contre moi, j'ai apprécié la fraicheur de sa peau au milieu de cette foule surchauffée. Ce n'était pas le premier que je levais en soirée, et ça n'aurait pas du être le dernier. Son excentricité m'a attiré, et quand il m'a mordue, je n'y ai guère prêté attention. Mais il ne devait pas s'attendre à ce tel cocktail dans mon sang. Alcool, drogue... Il a perdu pied. Et moi, je suis morte.

Pourtant, je n'ai pas de souvenirs déplaisants de cette soirée, au contraire, ma mort semble liée à une sorte d'extase. A mon réveil, il me regardait, comme s'il venait de commettre la pire des erreurs. Je n'ai pas compris de suite ce qui se passait. On ne se réveille pas un soir en se disant "tiens, je suis morte aujourd'hui". Non. Je pensais seulement avoir sombré dans le sommeil au cours de la soirée, après avoir couché avec lui. J'ai donc voulu le dérider avec une réplique du style "t'inquiète, je prends la pilule". Sauf qu'il ne m'a pas laissée parler. Il m'a balancé tout un tas d'information que mon cerveau était bien en peine de comprendre. Une histoire de vampire, d'étreinte, de sang, de cadeau, de nuit, de camarilla. Et puis, il est parti. Comme ça, sans même me laisser un numéro où le joindre. Je ne savais même pas son prénom.

J'ai d'abord pensé à une sacrée blague. Et puis j'ai senti la soif. Cette envie urgente de sang. Et j'ai perçu son cadeau. Une poche de sang m'attendait, posée sur le lit. Je n'ai pas réfléchi, et c'est une fois les crocs plantés dans le plastique, et ma bouche aspirant violemment que j'ai senti que j'avais changé. Ma soif rassasiée, j'ai hésité un bref instant avant de quitter la pièce. Je n'espérais déjà plus que mon sire revienne. Qu'il fut étrange de parcourir les rues de la ville dans laquelle j'avais grandi.

Me basant sur mes connaissances vampiriques, à base de livres et de films, j'ai fait miennes les superstitions. Eau bénite, pieux dans le coeur, soleil, absence de reflet dans les miroirs... Tout cela il me fallait désormais l'éviter. Mes amis, ma famille. Eux aussi il me fallait les éviter. Dès lors, je ne pouvais plus rester dans cette ville.

Quand j'ai rejoins la maison de mes parents, ils était tard. Et ils étaient inquiets. Voilà plusieurs jours que je n'avais pas donné signe de vie. J'ai goûté la plaisanterie quand ils ont dit ça. Il m'a fallu trouver un prétexte fallacieux rapidement, une histoire de projet à préparer pour la fac. Et trouver une autre excuse pour repartir aussi vite. Je ne voulais pas dormir chez eux. Qui sait ce qu'il se serait passé s'ils avaient voulu me réveiller au matin? Au lieu de ça, j'ai rejoins la cave d'un ami. Elle était forcément vide la journée. Il me suffisait de quitter les lieux avant leur arrivée le soir. C'est ainsi que s'est passée ma première journée de vampire. Seule, au fond d'une cave.

Le lendemain soir, j'en avais déjà assez de cette non-vie. Il devait forcément exister d'autres vampires dans le monde. Sans trop savoir où aller, j'ai pointé au hasard une ville de la France. Et c'est tombé sur Caen. Il y avait forcément mieux, mais il devait bien y avoir pire. Cette ville ou une autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jennifer Silurien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stop Jennifer Lopez et de ses fermes à fourrure
» Visite de notre toiletteuse Jennifer
» Jennifer
» DVD "L'initiation au Clicker Training" de Jennifer Cattet
» Jennifer Cattet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Normandie By Night :: Personnages :: Personnages Joueurs-
Sauter vers: